Les Villages typiques

À 15 minutes de voiture maximum vous trouverez de jolis petits villages à visiter

Goudargues

Traversé par un petit canal qui lui vaut le surnom de petite Venise Gardoise, vous prendrez plaisir à vous balader dans les rues au bruit de l’eau.

C’est un village dynamique qui est devenu un des pôles principal des activités touristiques de la Vallée de la Cèze, notamment au travers du festival Goud’Art Guais, en juillet qui propose des spectacles d’art de rue et concerts.

Camping le Saint Michelet

Cornillon

Au hasard de ses petites ruelles pittoresques, vous découvrirez les ateliers de nombreux artistes peintres et potiers.

Les amoureux des vieilles pierres découvriront : le château du XIVème siècle, avec sa cour transformée en théâtre de plein air pour accueillir, tout au long de l’été, spectacles et expositions.

Les remparts à l’extrémité ouest du village, avec un belvédère qui domine et offre une vue imprenable sur la vallée de la Cèze. L’église actuelle, adossée aux remparts et dont le chœur est l’ancienne chapelle du château, a conservé son âme d’antan.

Camping le Saint Michelet

La Roque sur Cèze

La Roque-sur-Cèze est l’un des Plus Beaux Villages de France. Il s’agit d’un village médiéval perché construit sur un piton rocheux surplombant la rivière de la Cèze et les Cascades du Sautadet. Si vous visitez le village vous pourrez découvrir ses richesses historiques. En effet, vous verrez le château et la chapelle romane qui domine le village.

Vous aurez l’occasion de vous promener dans les ruelles pavées et ombragées et d’admirer les vestiges de remparts ainsi que la vue magnifique sur la Vallée de la Cèze. En traversant la Cèze grâce au Pont Charles Martel, classé Monument Historique, vous découvrirez alors les richesses naturelles de la Roque-sur-Cèze : la Vallée de la Cèze et les Cascades du Sautadet.

La Roque sur Cèze
Les Cascades du Sautadet

Montclus

Aux frontières de l’Ardèche mais les pieds dans le Gard, Montclus s’est installé dans un méandre de la Cèze.

Le donjon du château médiéval domine le village qui a également conservé une salle du monastère bénédictin troglodytique édifié par les Templiers.

Entourée de vignes et de lavandes, la petite bourgade joliment restaurée offre au visiteur le charme de ses ruelles avec ses demeures de pierre blanche aux façades hautes, ses passages voutés, ses escaliers et sa végétation luxuriante.

Montclus

Barjac

Barjac est un village situé à environ 20 min du camping, à la frontière de la Vallée de la Cèze et de l’Ardèche.

C’est un village où il fait bon de se promener avec ces nombreux restaurants, artisans, boutiques de terroirs et autres.

Mais c’est aussi un village qui compte de nombreux trésors patrimoniaux à découvrir : L’Hôtel particulier Dufour, la Tour Renaissance, le porche Vergeyrars, la chapelle Couvent des Capucins, le château des Comte du Roure.

Camping le Saint Michelet

Aiguèze

Aiguèze est un village médiéval classé qui mérite une visite attentive pour lire dans ses vestiges, les traces de son histoire tumultueuse. Vous pourrez y voir et visiter : l’Église dont les peintures intérieures ont été rénovées récemment, qui est illuminée chaque soir.

Le chemin de ronde qui passe devant l’ancien château aujourd’hui propriété privée, qui surplombe la vallée de l’Ardèche à la sortie des gorges avec en fond d’image le Mont Ventoux, qui passe sous la Tour Sarrasine et le Donjon pour rejoindre les rues pavées et le Point Info situé dans la rue de l’ancien moulin à huile. Les ruelles pavées, l’ancien hôpital et l’ancien moulin.

Château Aiguèze

La Chartreuse de la Valbonne

Un monastère monument historique, une association, des vins en Côtes du Rhône, un hébergement et des activités culturelles. L’ancienne chartreuse de Valbonne était un monastère de moines-ermites de l’ordre des Chartreux dont l’ensemble des bâtiments occupe une grande surface. Fondée en 1203, elle est située dans un vallon au coeur d’une forêt millénaire abritant des essences rares en région méditerranéenne, sur la communauté d’agglomération du Gard rhodanien, dans le département du Gard et la région Occitanie.

Elle dispose d’une église conventuelle, d’un grand cloître (355 mètres de périmètre) et d’un petit cloître (début XIIIème siècle) et de nombreuses chapelles. Plusieurs de ses tours ainsi que la toiture de l’église conventuelle et son clocher sont couverts de tuiles vernissées de style bourguignon conférant à l’ensemble un aspect des plus pittoresques pour une chartreuse provençale.

Camping le Saint Michelet

Entre 15 km et 30 km

Uzès et le Pont du Gard

Classée « Ville d’art et d’histoire » depuis novembre 2008, Uzès bénéficie d’une renommée internationale et l’on se déplace des quatre coins de la planète pour arpenter ses rues et admirer son patrimoine.

C’est au bord de l’Alzon, autour de la source d’Eure, que l’on trouve les premières traces d’ouvrage humain à Uzès.

Au début de notre ère, les Romains y captent une eau abondante. Elle est acheminée jusqu’à Nîmes par un aqueduc de 50 km, dont le Pont du Gard est la partie la plus remarquable.

Le Pont du Gard

Le Camp de César à Laudun l’Ardoise

Le Camp de César, place forte antique, est de ces lieux qui vous transportent en d’autres âges, en l’occurrence, celui où notre pays s’appelait la Gaulle.
Le Camp de César, contrairement à son nom, n’était pas une place militaire, mais une cité gallo-romaine s’étendant sur près de 18 hectares, dominant le couloir rhodanien et offrant un point de vue unique sur les vallées de la Cèze et de la Tave.
Ce site, aujourd’hui objet de fouilles archéologiques régulières, vous offre un magnifique témoignage de ce que put être la vie dans ces villages perchés, aux rues pavées encore marquées par l’activité humaine, activité qui se poursuivit jusqu’au XIIIème siècle par les bénédictins. Vous pourrez d’ailleurs contempler les vestiges de deux lieux de cultes qui subsistent encore, à savoir un oratoire roman ainsi qu’une chapelle dédiée à Saint Jean.
Le site fut occupé à partir de l’Âge du fer (Vème siècle av. J.-C.) jusqu’à l’Antiquité tardive. De nombreuses traces d’habitations antiques composent le lieu-dit de Saint-Jean-de-Rouzigues qui domine Orsan. L’entrée du plateau, est barrée par un mur d’enceinte de 1,50 mètre d’épaisseur. Il renforce les défenses naturelles de l’éperon rocheux. Cette muraille défensive était épaulée de tours circulaires dont une seule est encore élevée, elle s’ouvrait par trois portes qui avaient plus de cinq mètres de largeur. Sur la partie méridionale, des vestiges de fortifications témoignent de la mise en défense du plateau.

Adresse : 30290 Laudun l’Ardoise
Téléphone : 04 66 50 55 79

Camping le Saint Michelet

Vallon Pont d’Arc (en Ardèche)

Situé à l’entrée des Gorges de l’Ardèche, Vallon est la destination de référence en Sud Ardèche. C’est le départ de la descente des gorges en Canoë, on y va pour voir son pont : arche minérale de 54 mètres de haut où s’écoule la rivière Ardèche, le Pont d’Arc est unique au monde.

Ce site exceptionnel, porte d’entrée des Gorges de l’Ardèche et sa Réserve naturelle nationale, est à découvrir ! Vallon est aussi réputé pour La grotte Chauvet inscrite à l’Unesco en 2014 et interdite d’accès depuis sa découverte. Peu importe, depuis avril 2015 vous pouvez découvrir sa « copie conforme » baptisée la Grotte Chauvet 2 – Ardèche ! Vous ne regretterez pas cet inoubliable voyage préhistorique il y a 36 000 ans…

Le Pont d'Arc

À 1h de route

Avignon, cité des Papes et Pont d’Avignon

Avignon est pleine d’histoire et pleine de vie et vous invite pour un séjour sous le signe du bonheur !
Capitale du Vaucluse et des Côtes du Rhône, cité des papes, ville d’art et de culture, théâtre, cinéma, musées, grands magasins et petites boutiques, Avignon est une petite ville qui a tout d’une grande et encore…
Des maisons et ruelles médiévales aux hôtels particuliers de la Renaissance en passant par toutes ses belles et vieilles places et une gastronomie diverse, allant du familial, bon et pas cher aux plus grands chefs étoilés.

Le centre historique de la ville, le Palais des Papes, l’ensemble épiscopal et le pont Saint Bénézet sont inscrits au patrimoine mondiale par UNESCO.
À l’origine Forum d’Avenio – la ville romaine au 1er siècle av. J.-C. – la Place de l’Horloge reste le « centre » d’Avignon.
Ici se trouve l’Hôtel de Ville, bâti entre 1845 et 1851 à l’emplacement d’une ancienne livrée cardinalice dont il a conservé la vieille tour fortifiée transformée en beffroi au XVe, ainsi que l’horloge à Jacquemart. À côté, le théâtre municipal, aussi du XIXème, abrite l’opéra d’Avignon et tout en haut de la place, tourne le joli carrousel Belle Époque.
Lieu de rencontres, bordée de terrasses de cafés et de restaurants, la place est toujours très animée. Tout comme la Place du Palais plus haut, une vaste esplanade investie en été par des saltimbanques de rue.
Et comme son nom indique, ici se trouve le formidable Palais des Papes, emblème de la ville et témoin monumental de l’importance d’Avignon dans le monde chrétien au Moyen-Âge.
Construit à partir de 1335, principalement par deux papes bâtisseurs, l’austère Benoît XII et son successeur, le beaucoup moins ascétique Clément VI, le palais deviendra le plus grand édifice gothique de toute l’Europe. La visite, qui comprend les appartements privés avec leurs fabuleuses fresques, est l’un des incontournables d’Avignon.

Le Palais des Papes à Avignon

Nîmes et ses vestiges Romains

La fondation de Nîmes remonte à l’Antiquité. De la période romaine, Nîmes conserve des monuments tels que les arènes, la Maison Carrée ou encore la Tour Magne au pied de laquelle se situe le site du sanctuaire de la Fontaine. Ce riche passé antique lui vaut le surnom de « Rome française ».

Ville à la fois romaine, camarguaise, cévenole, languedocienne, provençale et hispanique, fief protestant depuis le XVIème siècle et centre de production de tissus à partir du XVIIIème siècle, avec notamment la fameuse toile denim, Nîmes possède une culture et une histoire abondantes et reste une ville à forte identité.

La valorisation de son patrimoine historique, culturel et architectural a permis à la ville d’obtenir le label de Ville d’art et d’histoire.

Les Arènes de Nîmes